Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: Le troisième jour est ressuscité des morts (I)

La résurrection du Christ est le fondement même de notre foi. Sans cette vérité, il est inutile d’être chrétien, comme l’atteste saint Paul lui-même : « Et si le Christ n’est pas ressuscité, notre proclamation est sans contenu, votre foi aussi est sans contenu. » (1 Co 15, 14)
 Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: Le troisième jour est ressuscité des morts (I)

La résurrection de Jésus est un événement unique dans l’histoire du monde, car celui qui était mort est revenu à vie par sa propre force. L’âme du Sauveur a retrouvé son corps après trois jours qu’elle a passé dans les limbes des Pères. Cela s’est opéré en vertu de la toute-puissance divine du Fils de Dieu.

En revenant à la vie le troisième jour après sa mort, Jésus a confirmé les paroles qu’il avait dites avant de mourir : « Jésus leur répondit : " Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. " […] Mais lui parlait du sanctuaire de son corps. » (J 2, 19, 21) En si peu des mots, le Christ nous affirme qu’Il est, en tant qu’homme, habité par Dieu, de manière plus parfaite que le temple de Jérusalem, car Il est Dieu lui-même. On peut lui enlever la vie, mais Il a le pouvoir de se la rendre, tout en annonçant le temps dans lequel Il compte le faire. La résurrection du Christ est donc son miracle le plus éclatant et le plus important, confirmant la véracité de tous ses enseignements. S’il a le pouvoir de se rendre la vie, cela veut dire qu’Il est Dieu et donc qu’Il est la vérité même et que dans sa bouche il n’y a jamais eu de mensonge.

Il est important de noter la différence entre la résurrection du Christ et celles d’autres personnes qu’on connaît grâce à l’Écriture Sainte (comme celle de Lazar). À ma connaissance, la langue française ne distingue pas entre le fait de rendre la vie à quelqu’un et celui de se la rendre à soi-même (une telle différence existe par exemple en polonais). Or cette différence est fondamentale. Celui qui ressuscite grâce à quelqu’un d’autre, n’ayant pas de puissance de vivifier en lui-même, doit mourir une deuxième fois. En revanche, le Christ, qui a le pouvoir absolu sur la vie, en ressuscitant, a pris la vie qu’il ne quittera plus jamais. On appelle ça la résurrection parfaite, puisqu’elle nous donne la vraie immortalité. Saint Paul nous affirme ceci sur ce sujet : « Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. » (Ro 6, 9) Elle sera notre sort seulement à la fin du monde, quand Dieu va s’unir avec nous pour nous assurer le bonheur éternel, ou quand Il prendra acte de notre refus de son amour et en vertu de sa justice nous maintiendra en vie pour que nous subissions les peines éternelles.

Et puisque la résurrection du Christ est le dogme fondamental de notre foi, on va s’arrêter sur lui pendant un certain moment, afin de pouvoir traiter l’essentiel des vérités qu’il contient. On va donc parler du temps indiqué dans cette affirmation, ainsi que des causes de la résurrection et de ses finalités.

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°18: "Crucifié pareillement pour nous" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°19: "sous Ponce Pilate" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°20: "est mort" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°21: "a été enseveli" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°22: "est descendu aux enfers" en cliquant ici

 

 

 

 

 

 


Actualités