#saccageParis: Fluctuat nec merditur

​​​​​​​Pour Madame Hidalgo, Maire de Paris, le raz le bol des Parisiens exprimé par le concours sur le manque de propreté et de sécurité dans la capitale serait une manœuvre de l'extrême droite.
 #saccageParis: Fluctuat nec merditur

En effet, depuis quelques semaines le #saccageParis accompagné de photos de l'état des rues de la cité des a fleuri un peu partout sur les réseaux sociaux à mesure de l'accumulation des tas d'ordures.

Si on suit la logique de l'édile les yeux des Parisiens seraient "fascistes".

Parisiens faites un effort, sortez les yeux fermés, voyons ! 

Madame la Marquise a dit: tout va très bien.

Les Parisiens sont excédés de voir leur ville à l'abandon, c'est à se demander s'il y a un pilote dans l'avion.

Halo la Mairie!? ...

Mais, que le Titi de Paname se rassure le must have du progrès social arrive à Paris : l'écriture inclusive ! Habitants de la cité des Nautes, vous êtes sauvés ! 

Après, Alice Coffin et ses saillies sur les hommes (tous des criminels) et Audrey Pulvar qui demande aux blancs de se taire. C'est, la patronne qui aurait mieux fait de se taire ou de faire preuve d'un peu plus d'humilité. 

Car l'image de Paris, c'est l'image de la France.

"Paris encrassée !

Paris dégradée !

Paris saccagée !

Mais Paris, pas nettoyée!"

Aurait clamait De Gaulle devant tant de désolation.

De la ville la plus belle du monde à la ville la plus benne du monde il n'y a qu'un pas.  

Désormais, la devise de Paris est : "Fluctuat nec merditur".

Florian Marek.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actualités